L’association

L’association franc-comtoise Vergers Vivants, créée en mars 2006, s’est donnée pour ambition de fédérer les différents acteurs (collectivités, associations, particuliers) qui travaillent à la préservation du patrimoine fruitier. Une volonté fédératrice pour échanger et partager les expériences menées, promouvoir la connaissance de ce patrimoine, coordonner les différentes initiatives mais aussi faciliter la mise en oeuvre de projets... et en conduire.

Naissance de l’association

Bien que ne possédant aucune exploitation fruitière d’envergure, le Pays de Montbéliard connaît une tradition ancienne de culture des arbres fruitiers, plus marquée que sur le reste de la Franche Comté. Les raisons sont probablement historiques :

  • intégration ancienne au duché de Würtemberg, tourné vers les cours germaniques où l’on se préoccupe fort des sciences naturelles et principalement de botanique ;
  • terre d’accueil des anabaptistes, courant de protestants qui apportent avec eux des méthodes culturales avancées et de nombreuses espèces et variétés ;
  • plus tardivement, l’essor industriel et l’accueil de nouvelles populations apportant également leurs variétés.

Le Pays est aussi propice aux démarches de connaissances et de préservation de ce patrimoine : dès la fin du XVIème siècle, Jean Bauhin y publie un des premiers traités de pomologie (discipline de description et d’identification des variétés de fruits). En 1978, Jean Louis Choisel, un habitant du Pays, très attristé de voir disparaître les vergers sous les pressions urbaines et agricoles créé l’association des Croqueurs de Pommes, aujourd’hui active sur tout le territoire national (56 sections et 7000 adhérents). Leur travail d’identification et de conservation des variétés anciennes est considérable. Ils développent également de nombreuses actions de sensibilisation, d’éducation, de préservation et de conservation des vieilles espèces.

En partenariat avec différents acteurs associatifs (Croqueurs de Pommes, Société d’Histoire Naturelle du Pays de Montbéliard, Bouilleurs de crus, CPIE [1], l’Union Apicole du Pays de Montbéliard...), des collectivités (plusieurs communes du Pays de Montbéliard) et des particuliers, est élaboré après la tempête de 1999 un plan d’actions pour la sauvegarde des vergers du pays de Montbéliard. Ce programme, présenté à la Communauté d’Agglomération, finit par être intégré partiellement dans les orientations politiques (enjeux paysagers et biodiversité) du territoire : Schéma de cohérence territoriale, Charte pour l’environnement et Plan Paysager. La création d’une Agence de l’Environnement en 2005 permet d’envisager le développement des premières actions sur le terrain. Fort ce cette prise en main politique du programme qu’ils avaient élaboré, les acteurs précédemment cités décident de se fédérer au sein d’une association, afin de pouvoir porter les première actions. C’est ainsi qu’est née l’association Vergers Vivants début 2006, et que l’Action Vergers, ainsi dénommée par la Communauté d’agglomération, a pu démarrer.

Nos objectifs

Ainsi l’association a pour but de préserver et valoriser le patrimoine fruitier. Elle se donne pour mission de :

  • sensibiliser et éduquer les habitants au patrimoine fruitier,
  • contribuer à sa connaissance,
  • protéger les vergers et leur environnement,
  • valoriser et promouvoir les fruits et les produits dérivés.

Nos moyens d’actions

En vue d’atteindre ces objectifs, l’association se dote des moyens d’actions suivants :

  • assurer la gestion et l’animation d’installations et d’équipements nécessaires à l’accomplissement de ses missions,
  • réaliser en son nom des dossiers administratifs, techniques, scientifiques et les demandes de financements,
  • assurer elle-même, et/ou par l’intermédiaire d’un organisme, des activités de transformation fruitière,
  • développer l’information, l’éducation et la sensibilisation de tout public au moyen de conférences, d’expositions, de stages et de tout autre moyen de communication,
  • proposer et réaliser et/ou faire réaliser des contrats d’études et de recherches ou d’animations avec des personnes physiques ou des organismes publics ou privés,
  • prendre tous les contacts nécessaires et conduire toutes les actions contribuant aux objectifs de l’association,
  • coordonner les actions des tiers ou des associations adhérentes.


Dans tous les cas, l’association doit veiller à inclure une dimension sociale à ses actions avec notamment le recours à l’insertion des publics défavorisés.
5 professionnels composent actuellement l’équipe salariale de Vergers Vivants


[1Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Brussey


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 9 novembre 2009
par  Arnaud CHAILLET

Venir à Vergers Vivants

Vergers Vivants
La Damassine
23,rue des Aiges
25230 VANDONCOURT.
Tél. 03 81 37 82 26
Pour nous envoyer un courriel
Site internet : (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois